Questions et réponses concernant le Régime canadien de soins dentaires (RCSD)


L’entrée en vigueur du nouveau Régime canadien de soins dentaires (RCSD) suscite de nombreux questionnements au sein de la profession.

Pour vous permettre d’y voir plus clair, nous répondons ici à vos principales préoccupations.

 

Pourquoi le RCSD ?

Il s’agit d’une décision politique. En campagne électorale, le Nouveau Parti démocratique (NPD) en avait fait la promesse. Bien qu’il n’ait pas été élu, il a offert son soutien au gouvernement minoritaire du Parti libéral du Canada à la condition qu’un programme universel d’assurance dentaire soit mis en place.

L’Association des denturologistes du Québec n’a pas eu son mot à dire sur les modalités de ce nouveau régime.

 

Qu’est exactement le RCSD ?

Il s’agit d’un nouveau programme mis en place afin de réduire les à réduire les obstacles financiers à l’accès aux soins de santé buccodentaire pour les résidents du Canada qui n’ont pas accès à une assurance dentaire.

 

Quels tarifs seront appliqués ?

La grille tarifaire du RCSD est présentement sous embargo et sera dévoilée ultérieurement par le gouvernement. Les premiers aperçus que nous avons pu en avoir, sous couvert de confidentialité, nous rendent toutefois optimistes.

 

Pourquoi les denturologistes doivent-ils avoir DACnet pour effectuer une réclamation ?

Le RCSD est administré par la Sun Life du Canada, compagnie d’assurance-vie, pour le compte du gouvernement du Canada.

Toutefois, le portail d’accès direct de Sun Life ne permet actuellement pas le traitement des demandes d’indemnisation.

Toutes les demandes d’indemnisation devront être soumises à Sun Life via un système dédié d’échange électronique de données (ÉÉD), soit CDAnetMC pour les dentistes, CDHAnetMC pour les hygiénistes dentaires et DACnetMC pour les denturologistes.

À partir de l’automne 2024, les demandes papier devraient également être acceptées.

 

Pourquoi DACnet est-il plus cher pour les denturologistes qui ne sont pas membres de l’ADQ ?

L’ADQ paie chaque année pour faire partie de l’Association des denturologistes du Canada (DAC), y étant contrainte par ses règlements et statuts. Une partie des cotisations des membres de l’ADQ finance donc l’adhésion au DAC, en échange de quoi ils ont également accès à ses services.

C’est le DAC qui détermine le prix des abonnements pour DACnet. L’ADQ n’en retire aucun profit.

 

Qui est éligible pour le RCSD ?

Tout résident du Canada ayant un revenu familial de moins de 90 000 $ net par année.

Pour être admissible, le patient ne doit pas avoir accès à une assurance dentaire (qu’il la prenne ou non). Par exemple, une personne ayant décliné l’assurance dentaire offerte par son employeur en raison des coûts trop élevés ne sera pas éligible au RCSD, bien qu’il soit sans couverture.

Le programme débutera en mai 2024, en commençant par les personnes âgées de 70 ans et plus. Il sera graduellement élargi à d’autres groupes de la population.

 

Quels services seront couverts par le RCSD ?

La liste complète des services couverts par le programme est présentement sous embargo. Tout ce qui est possible d’annoncer présentement, c’est que les prothèses complètes seront éligibles lors du lancement du RCSD, et que les prothèses partielles devraient être incluses dans la liste à l’automne prochain.

LE DENTURO : APERÇU DU NUMÉRO DE L’HIVER 2023-2024


Avec l’approche de l’hiver et de la nouvelle année, vous recevrez bientôt la prochaine édition du Denturo.

Dans ce numéro, vous pourrez notamment en apprendre davantage sur la denturologie numérique, poursuivre la lecture des aventures de Gad Lasry, d.d., dans le Nord québécois et obtenir des conseils pour mieux retenir vos employés.

 

 

À lire également dans cette édition

La denturologie au Danemark

Le représentant du Danemark à la Fédération internationale des denturologistes, Kim Rix, dépeint la situation plutôt stable de la profession dans ce royaume situé dans le nord de l’Europe.

 

Redonner des sourires au Guatemala

Une denturologiste parle de son expérience, alors qu’elle revient d’un voyage humanitaire au Guatemala.

 

Bien colorer les dents avec du Aksent

Dans sa dernière chronique, Daniel Léveillé, d.d., fait l’expérience d’un produit conçu pour donner la bonne coloration aux dents.

 

Et bien plus!

Retrouvez les pages habituelles : tribunes des présidents, nouvelles sur la denturologie, chroniques, nouvelles des membres, petites annonces, et encore plus!

 

Le Denturo est exclusif aux membres de l’ADQ

Cette édition sera publiée en septembre 2023 et distribuée EXCLUSIVEMENT aux MEMBRES de l’Association. Si vous n’êtes pas membre et que vous souhaitez recevoir le magazine, vous devez payer votre cotisation pour l’année 2023. Pour ce faire, communiquez avec Carole Tremblay, responsable du Service aux membres : 1 800 563-6273, poste 1, ou carole.tremblay@adq-qc.com.

 

La version numérique est disponible aux membres via l’Espace Membre. Bonne lecture!

 

Consulter l’édition numérique

LE DENTURO : APERÇU DU NUMÉRO DE L’AUTOMNE 2023


Avec l’approche de l’automne et la fin de la saison estivale, vous recevrez bientôt la prochaine édition du Denturo.

Dans ce numéro, vous pourrez notamment lire un dossier sur la cybersécurité, découvrir la passion pour les savons d’une de nos membres et poursuivre la lecture des aventures dans le Nord québécois de Gad Lasry.

À lire également dans cette édition

La denturologie aux Pays-Bas

Le représentant des Pays-Bas à la Fédération internationale des denturologistes, Toine Klaassen, dépeint la situation plutôt stable de la profession dans ce royaume situé dans le nord-ouest de l’Europe.

 

Une denturologiste experte en savon

En plus de son métier de denturologiste, Isabelle Dumont possède une entreprise qui vend divers savons artisanaux. Incursion dans sa boutique.

 

Les cent ans d’Ivoclar

La compagnie célèbre cette année ses 100 ans dans le milieu dentaire. Un exploit plutôt impressionnant.

 

Un appareil pour mesurer les forces masticatoires

Revenant du congrès de Cologne, en Allemagne, Daniel Léveillé, d.d. partage sa découverte de l’OccluSense, qui permet de mesurer les forces masticatoires afin de trouver les les points de pression sur les dents.

 

Et bien plus!

Retrouvez les pages habituelles : tribunes des présidents, nouvelles sur la denturologie, chroniques, nouvelles des membres, petites annonces, et encore plus!

 

Le Denturo est exclusif aux membres de l’ADQ

Cette édition sera publiée en septembre 2023 et distribuée EXCLUSIVEMENT aux MEMBRES de l’Association. Si vous n’êtes pas membre et que vous souhaitez recevoir le magazine, vous devez payer votre cotisation pour l’année 2023. Pour ce faire, communiquez avec Carole Tremblay, responsable du Service aux membres : 1 800 563-6273, poste 1, ou carole.tremblay@adq-qc.com.

 

La version numérique est disponible aux membres via l’Espace Membre. Bonne lecture!

 

Consulter l’édition numérique

 

 

 

 

ÉDITORIAL : Assurance médicaments obligatoire : les pendules à l’heure


La hausse de 34 % de la prime d’assurance médicaments obligatoire qui touche tous les denturologistes de moins de 65 ans a fait pas mal jaser sur les groupes Facebook de denturologie ce printemps. J’en ai lu des vertes et des pas mûres au sujet de cette nouvelle et du travail que l’Association fait dans ce dossier.

Je comprends très bien votre frustration. Cela dit, j’aimerais la tempérer un peu en vous expliquant ce qui se cache derrière cette importante augmentation. En premier lieu, il ne faudrait pas oublier que la prime d’assurances médicaments est demeurée au statu quo en 2021 et qu’en 2022, elle a été revue à la hausse de seulement 3 %. En deuxième lieu, l’inflation que l’on connaît est venue jouer les troubles fêtes en faisant grimper de 12 % le coût des médicaments. En troisième lieu, il y a eu beaucoup plus de réclamations en 2022 comparativement aux années précédentes. Certaines de ces réclamations étaient assez importantes, faisant gonfler le coût de la prime générale.

Ceci étant dit, mon équipe et moi sommes conscients que cette augmentation est majeure et a un impact sur le portefeuille de tous les denturologistes du Québec. Nous avons d’ores et déjà entrepris des démarches avec notre courtier d’assurances pour trouver la meilleure offre qui soit en vue du renouvellement de 2024. Je peux vous assurer que l’Association fait tout en son pouvoir pour rendre plus digeste le coût de la prime d’assurance médicaments obligatoire.

Je perçois aussi dans cette hausse drastique un effet colatéral du vieillissement des membres de la profession. Je vous rappelle que l’âge moyen des denturologistes du Québec est de 50 ans.

En avril dernier, j’ai eu la chance d’échanger avec les finissantes et les finissants en denturologie lors d’une soirée que nous avons organisée pour eux au cégep en collaboration avec l’Ordre. J’ai découvert que plusieurs aspirants denturologistes arrivaient dans la profession un peu par hasard, car ils ignoraient qu’elle existait. Notre profession a l’avantage d’être créative, humaine, remplie de beaux défis et lucrative pour qui s’y investit. Peut-être devrions-nous toutes et tous redoubler d’efforts pour attirer davantage de relève en denturologie ce qui aura pour effet de rajeunir notre profession – et peut-être d’alléger le coût de nos assurances? Voilà une piste de réflexion pour la saison estivale.

Départ de Jocelyne Jodoin

Je ne peux passer sous silence le départ à la retraite de notre adjointe administrative, prévu pour la mi-juillet. Jocelyne Jodoin a tenu le fort de l’Association pendant les 21 dernières années! Cette loyauté est une denrée rare de nos jours… Rigoureuse, assidue et toujours souriante, Jocelyne m’a accompagné avec brio et dévouement depuis le début de ma présidence, c’est-à-dire depuis bientôt quinze ans, et je l’en remercie.

Enfin, je vous souhaite de passer un bel été sous le signe du plaisir!

— Benoit Talbot, d.d., président de l’ADQ

 


Le Denturo, été 2023Cet éditorial paraît dans Le Denturo, édition de l'été 2023, distribué exclusivement aux membres de l’Association des denturologistes du Québec.

LE DENTURO : APERÇU DU NUMÉRO DE L’ÉTÉ 2023


Le Denturo de l'été 2023

Avec l’approche des belles températures estivales, vous recevrez bientôt la prochaine édition du Denturo, juste à temps pour les vacances d’été.

À la une, un dossier sur l’histoire de la barre intégrée et ses avantages. Vous pourrez aussi découvrir la passion pour les voitures anciennes d’un de nos membres et suivre les escapades en Allemagne de trois denturologistes qui ont participé à l’International Dental Show.

À lire aussi dans cette édition

La denturologie en France

Le représentant de la France à la Fédération internationale des denturologistes, Thierry Supplie, donne un aperçu de la pratique dans son pays, où la denturologie n’est toujours pas reconnue par les autorités.

 

Un duo gagnant

La denturologiste Elane Beaulieu a fait équipe avec une hygiéniste dentaire autonome pour fonder une clinique qui offre les deux services à la même adresse. Elle y partage son expérience et ses conseils.

 

Les chroniques du Nord

Dans son sixième récit de ses aventures professionnelles dans le Nord québécois, le denturologiste Gad Lasry confie avoir dû jouer le rôle de cigogne, en transportant des bébés à des parents adoptifs, d’une communauté à l’autre.

 

Les trouvailles de Daniel

Revenant de l’International Dental Show, à Cologne, en Allemagne, Daniel Léveillé, d.d. partage sa découverte du collecteur de poussière Cyclone, qui permet de prolonger la vie du système d’aspiration grâce à un système de filtration.

 

Les 75 ans de Central Dentaire

Institution phare dans le milieu dentaire, l’entreprise canadienne, d’abord familiale, célèbre cette année ses 75 ans.

 

Un hommage à Claude Dugré

Le fils du défunt denturologiste offre un hommage à celui qui a été un pionnier de la denturologie, milieu dans lequel feu Claude Dugré est resté impliqué pendant des décennies.

 

Et bien plus!

Retrouvez les pages habituelles : tribunes des présidents, nouvelles sur la denturologie, chroniques, nouvelles des membres, petites annonces, et encore plus!

 

Le Denturo est exclusif aux membres de l’ADQ

Cette édition sera publiée à la fin juin 2023 et distribuée EXCLUSIVEMENT aux MEMBRES de l’Association. Si vous n’êtes pas membre et que vous souhaitez recevoir le magazine, vous devez payer votre cotisation pour l’année 2023. Pour ce faire, communiquez avec Carole Tremblay, responsable du Service aux membres : 1 800 563-6273, poste 1, ou carole.tremblay@adq-qc.com.

 

La version numérique est disponible aux membres via l’Espace Membre. Bonne lecture!

 

Consulter l’édition numérique

ÉDITORIAL : Une tribune pour les membres et par les membres


Chaque trimestre, après plusieurs mois de préparation, Le Denturo sort des presses de l’Imprimerie Chicoine, à Drummondville, pour atterrir dans votre boîte aux lettres, et éventuellement dans votre laboratoire, votre salle d’attente, votre bureau, ou, si vous êtes comme moi, sur votre table de chevet. Pas que la lecture soit ennuyante, bien au contraire!

Fondé en 1970 en même temps que l’ADQ, Le Denturo informe et rallie les denturologistes québécois depuis plus de 50 ans. De journal à revue professionnelle, Le Denturo est devenu le magazine numéro 1 en denturologie au Québec.

Si Le Denturo correspond aujourd’hui aux normes d’un magazine de qualité, c’est grâce aux nombreux collaborateurs qui ont contribué à son évolution et qui ont travaillé à sa production.

Saviez-vous que toutes les personnes qui écrivent dans le magazine le font bénévolement? Encadrés par Marilynn, notre rédactrice en chef, nos collaboratrices et nos collaborateurs rédigent ces articles dans un esprit de partage d’expériences et de connaissances. Certains le font même depuis de nombreuses années. Je pense entre autres à Daniel Léveillé, d.d., actuel 2e vice-président de l’Association, qui nous livre ses trouvailles depuis plus de… 15 ans.

Le Denturo compte parmi ses collabos une poignée de denturologistes, de professionnels et de partenaires, qui prennent de leur précieux temps pour alimenter ce magazine. Avec leurs mots, ils contribuent à l’essor de la profession. Cela va de soi avec la mission de l’Association : réunir les denturologistes du Québec en un regroupement solidaire.

Bien sûr, l’Association est consciente du travail que cela implique d’organiser ses idées, d’écrire un article, de prendre des photos pour illustrer son texte, etc. C’est pourquoi le conseil d’administration a donné son aval à la création d’un tout nouveau prix qui vise à souligner le travail des collaborateurs du Denturo. Intitulé « Collabo par excellence », le prix sera décerné tous les deux ans à une ou un membre collaborateur. Tous les détails de ce prix se trouvent en page 21 de cette édition.

Produit par les membres et pour les membres de l’Association, Le Denturo est votre tribune. Elle vous appartient. N’hésitez pas à soumettre vos idées à notre rédactrice en chef (redaction@adq-qc.com) et à prendre la plume.

Au plaisir de vous lire dans la prochaine édition!

— Benoit Talbot, d.d., président de l’ADQ

 

Le DenturoCet éditorial parait dans Le Denturo, édition du printemps 2023, distribué exclusivement aux membres de l’Association des denturologistes du Québec. 

L’ADQ recrute un.e agent.e administratif.ve


L’Association des denturologistes du Québec est à la recherche d’un.e agent.e administratif.ve pour combler un poste permanent de trois à quatre jours par semaine. En plus d’être responsable de la comptabilité de l’organisme, l’adjoint.e administratif.ve offre un soutien aux autres membres de l’équipe pour les projets de l’Association. Voici les détails du poste.

 

POSTE PERMANENT
Adjoint.e administratif.ve – comptabilité

 

CONDITIONS 
Taux horaire entre 24 $/hre et 27 $/hre, selon expérience
Horaire de 3 à 4 jours par semaine, à discuter
Début : 12 juin 2023

 

FONCTIONS 
En plus d’être responsable de la comptabilité de l’organisme, l’adjoint.e administratif.ve offre un soutien aux autres membres de l’équipe pour les projets de l’Association.

 

Comptabilité

  • Comptes payables et recevables
  • Paies
  • Conciliation bancaire
  • Rapports TPS / TVQ
  • Remise des DAS
  • Toute autre tâche comptable

Administration

  • Rédiger l’ordre du jour des réunions du conseil d’administration et de l’assemblée générale annuelle
  • Assister aux réunions et rédiger les procès-verbaux
  • Rédiger des communications administratives (lettres, courriels, etc.)
  • Être en soutien aux membres du conseil d’administration et aux collègues
  • Gérer les petites annonces en ligne et pour la revue Le Denturo
  • Traiter les commandes de la boutique en ligne ainsi que celles reçues au téléphone

 

EXIGENCES :

  • DEP en comptabilité, bureautique, secrétariat, ou toute autre expérience jugée pertinente
  • Connaissance du logiciel de comptabilité Sage
  • Excellente maîtrise du français parlé et écrit
  • Anglais fonctionnel
  • Maîtrise des logiciels Word, Excel et Outlook
  • Travailler de façon autonome, mais aussi avoir la capacité de travailler en équipe
  • Faire preuve d’initiative

 

AVANTAGES :

  • Quatre semaines de vacances dès l’embauche : deux en été (construction) et deux pendant la période des Fêtes.
  • Assurance collective entièrement payée par l’employeur (après une période de probation de trois mois)

 

Pour soumettre votre candidature, veuillez envoyer votre CV ainsi qu’une lettre de présentation à l’adresse courriel denturo@adq-qc.com au plus tard le 19 mai 2023.

Seuls les candidats et candidates retenus seront contactés.

Nouveau partenaire : MNP services professionnels


Avec 128 bureaux à l’échelle du pays, dont 25 au Québec, le cabinet de services professionnels MNP accompagne les PME d’un océan à l’autre depuis plus de 60 ans. MNP services professionnels est présent à l’échelle nationale, mais reste près de la réalité locale.

 

Fondé en 1958, MNP est aujourd’hui le cinquième plus grand cabinet de comptabilité, de fiscalité et de services-conseils au Canada, et ce, dans plusieurs secteurs de marché, dont les professionnels de la santé. Ne soyez pas intimidé par son envergure : malgré sa portée nationale, MNP demeure accessible et abordable pour les PME que sont les cabinets de denturologie. C’est justement ce qui fait sa force.

 

Expertise en santé

En effet, MNP se distingue par son service personnalisé et local qui s’appuie sur une expertise nationale fiable et diversifiée. Pour s’en convaincre, il suffit de lâcher un coup de fil à Charles Godbout, D. Fisc., le représentant du Québec pour le secteur des professionnels. Desservant toute la province depuis son bureau de Granby, en Estrie, il est la personne que les denturologistes doivent contacter s’ils ont besoin de soutien ou de conseils, que ce soit pour la comptabilité, la fiscalité, les services-conseils ou la gestion de leur cabinet.

 

En tant qu’associé et conseiller d’affaires chez MNP, Charles Godbout travaille depuis plus de 20 ans avec des professionnels, et surtout avec des professionnels de la santé. Il a développé une solide expertise auprès de cette clientèle et veille à réaliser ses objectifs professionnels et personnels et à optimiser ses cabinets. « Je comprends les enjeux commerciaux avec lesquels les professionnels de la santé au Québec doivent composer, comme la constitution en société et l’optimisation, l’achat ou la vente d’un cabinet. Plus encore, chez MNP, nous sommes conscients de la valeur des entreprises en denturologie. Notre objectif est de la faire reconnaître auprès des institutions financières, avec qui nous entretenons des relations d’affaires solides », fait valoir Charles Godbout. MNP a d’ailleurs mis en place des ententes avantageuses en financement
spécifique des entreprises en denturologie.

 

À titre de fiscaliste, M. Godbout aide les praticiens à s’y retrouver dans les systèmes fiscaux provincial et fédéral ainsi qu’à réduire leur fardeau fiscal. Lorsqu’un denturologiste a des besoins qui s’écartent de son champ d’expertise, Charles Godbout puise dans le bassin d’experts de MNP. « Mon travail est de trouver la bonne personne pour répondre aux besoins de mon client », précise celui qui se compare à un répartiteur. Autrement dit : il est là pour vous connecter avec les meilleurs au Québec.

Voici un aperçu des services offerts par MNP aux denturologistes

  • Certification
  • Comptabilité
  • Fiscalité
  • Taxes indirectes
  • Consultation aux entreprises
  • Financement d’entreprises
  • Évaluation d’entreprises
  • Juricomptabilité et services d’enquête
  • Solution technologique
  • Planification de la relève
  • Gestion du risque d’entreprise
  • Restructuration et insolvabilité

Pour en profiter, communiquez avec Charles Godbout, D., Fisc., Associé – Marché des professionnels

Courriel : charles.godbout@mnp.ca
Téléphone : 514 228-7819
Site Web : www.mnp.ca

 

Création d’un prix pour récompenser les collabos du Denturo


Collabo par excellence

Collaborer au magazine Le Denturo pourrait maintenant vous valoir un honneur. L’Association des denturologistes du Québec (ADQ) dévoile un nouveau prix pour souligner l’implication de ses membres qui publient des articles dans Le Denturo.

Intitulé « Collabo par excellence », le prix sera décerné tous les deux ans à une ou un membre collaborateur et couvrira huit éditions du magazine. La première remise de prix aura lieu à l’automne 2024 lors du prochain Congrès de la denturologie du Québec. Les textes publiés entre les numéros du printemps 2022 et de l’hiver 2023-2024 seront admissibles au prochain concours.

Comment participer?

Tous les articles signés par des denturologistes membres de l’Association peu importe leur catégorie (articles techniques, études de cas, récits, témoignages) seront dans la course. Le jury sera composé de tous les membres du conseil d’administration de l’Association. Les articles seront évalués en fonction de la qualité de l’écriture ainsi que de l’originalité et de la pertinence du sujet. Le jury sélectionnera des articles finalistes. Ceux-ci seront diffusés sur le groupe Facebook Réso-Denturos ADQ, et les membres seront invités à voter sur ces propositions.

En bref, pour être admissible à ce prix, il suffit de publier un article dans Le Denturo. Toutefois, assurez-vous de soumettre votre idée et d’obtenir l’approbation de la rédactrice en chef du magazine AVANT d’écrire votre article. L’équipe de la rédaction se réserve le droit de refuser la publication d’un article s’il ne correspond pas à la ligne éditoriale du Denturo.

La ou le récipiendaire du prix Collabo par excellence recevra une plaque de reconnaissance et un laissez-passer pour deux personnes pour le gala du Congrès de la denturologie. Un article mettant en vedette la lauréate ou le lauréat sera publié dans Le Denturo suivant la remise du prix.

 

Pour soumettre une idée d’article pour Le Denturo, écrivez à redaction@adq-qc.com ou appelez au 1 800 563-6273, poste 2. 

Le Denturo : aperçu du numéro du printemps 2023


Le Denturo printemps 2023

Annonciatrice de l’arrivée imminente des beaux jours, cette édition printanière du Denturo est le fruit de nombreuses collaborations. Qu’il s’agisse de membres qui rédigent des articles ou de partenaires qui font paraître une publicité, le magazine ne pourrait éclore chaque saison sans ses contributrices et contributeurs.

L’Association des denturologistes du Québec annonce, dans cette édition, la création d’un prix dédié à récompenser les collaboratrices et les collaborateurs du Denturo. Pour en savoir plus, lisez le magazine!

Le Denturo printemps 2023

À lire aussi dans cette édition

La denturologie à Malte

Visite guidée de la denturologie dans le plus petit pays de l’Union européenne,  en compagnie du technologue dentaire John Salamone Raynaud et trésorier de la FID. Ce dernier dépeint la situation conflictuelle de la denturologie sur cet archipel de moins de 500 000 habitants.

Les denturologistes enfin reconnus aux JDIQ

Stéphanie Brousseau, d.d., vous explique pourquoi vous ne devriez pas manquer les Journées dentaires internationales du Québec.

Combien coûte la pratique de la denturologie au Canada?

Avec l’aval de l’Association des denturologistes du Canada et de toutes les associations provinciales, nous vous dévoilons, à titre informatif, les frais de cotisations annuels (avant taxes) pour l’année 2022 dans les provinces du Canada.

Pleins feux sur les femmes en denturologie au Canada

Cet hiver, l’Association des denturologistes du Canada (ADC) a publié un dossier spécial sur les femmes en denturologie dans son magazine Denturism Canada. Ce dossier met en lumière le travail des denturologistes féminines dans toutes les provinces du Canada. Avec l’autorisation de l’ADC, nous publions les résultats d’un sondage réalisé auprès de 51 femmes qui pratiquent la denturologie d’un océan à l’autre.

Les trouvailles de Daniel

Daniel Léveillé, d.d., teste l’alésoir, un outil conçu par son confrère Simon Talbot, d.d., afin de nettoyer les puits d’acrylique.

Étude de cas – Combler une cavité palatine avec l’usinage numérique

Bruno Leclerc, d.d., explique comment il a redonné le sourire à une patiente en améliorant sa prothèse adaptée à la suite d’une chirurgie buccale postcancer.

Et bien plus!

Retrouvez les pages habituelles : tribunes des présidents, nouvelles sur la denturologie, chroniques, nouvelles des membres, petites annonces, et encore plus!

 

Le DenturoLe Denturo est exclusif aux membres de l’ADQ

Cette édition sera publiée à la fin mars 2023 et distribuée EXCLUSIVEMENT aux MEMBRES de l’Association. Si vous n’êtes pas membre et que vous souhaitez recevoir le magazine, vous devez payer votre cotisation pour l’année 2023. Pour ce faire, communiquez avec Carole Tremblay, responsable du Service aux membres : 1 800 563-6273, poste 1, ou carole.tremblay@adq-qc.com.

La version numérique est disponible aux membres via l’Espace Membre. Bonne lecture!

Consulter l’édition numérique

 

 

1 2 3 10
X