Le Denturo : aperçu du numéro de l’été 2022


Le Denturo été 2022

La générosité des denturologistes et des partenaires de l’Association est à la Une du Denturo! Cette édition estivale renferme un reportage sur le magnifique projet pilote de soins buccodentaires dispensés bénévolement par nos membres aux usagers de l’Accueil Bonneau.

Ce Denturo renferme la programmation préliminaire du Congrès de la denturologie, qui aura lieu du 21 au 24 septembre à Montréal, ainsi que tous les détails pour vous y inscrire. Au programme : 11 conférences, 4 activités spéciales, 1 exposition avec plus de 40 exposants et bien d’autres surprises!

Et, comme toujours, des denturologistes et d’autres professionnels prennent la plume pour vous éclairer sur une foule de sujets.

Le Denturo été 2022

À lire aussi dans cette édition estivale

La denturologie en Suisse

La Fédération internationale des denturologistes vous fait voyager en Suisse avec son président pour y découvrir les conditions de pratique de la denturologie.

La réparation des prothèses numériques

Est-il possible de réparer des prothèses numériques? Cela dépend de la façon dont elles ont été conçues (imprimées ou fraisées). Notre collaboratrice Lisane Crête, d.d., fait le point sur cette question.

Les trouvailles de Daniel

Notre curieux-en-chef, Daniel Léveillé, d.d., découvre un outil merveilleux pour nettoyer le plancher de son laboratoire. Bye bye cire collée!

Le rôle du jeu occlusal

Le denturologiste canadien Marc Wagensil, d.d., se penche sur le rôle du jeu occlusal dans la conception de prothèses dentaires et l’importance de comprendre le point de vue du patient.

La mise en demeure

Doit-on réellement craindre ce document d’allure officielle ou s’agit-il d’un bluff de son expéditeur? Doit-on se retenir de répondre ou, au contraire, doit-on s’empresser de déballer notre version de l’histoire et remettre les pendules à l’heure? L’avocate Marie-Pierre Doucette vous éclaire sur le sujet.

 

Le Denturo été 2022 couvertureLe Denturo est maintenant exclusif aux membres de l’ADQ

Cette édition paraît à la fin juin 2022 et est distribuée EXCLUSIVEMENT aux MEMBRES de l’Association. Si vous n’êtes pas membre et que vous souhaitez recevoir le magazine, vous devez payer votre cotisation pour l’année 2022. Pour ce faire, communiquez avec Carole Tremblay, responsable du Service aux membres : 1 800 563-6273, poste 1, ou carole.tremblay@adq-qc.com.

La version numérique est disponible aux membres via l’Espace Membre. Bonne lecture!

Consulter l’édition numérique

 

 

Éditorial : Encore et toujours la RAMQ


J’ai l’impression que les gestionnaires de la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ) ne savent pas que la denturologie existe. Les tarifs en prothèse dentaire n’ont pas bougé depuis 2015. Ils n’ont même pas au minimum suivi la hausse du coût de la vie.

Par contre, les frais d’administration de la RAMQ ont récemment été revu à la hausse, une augmentation de 2,64 %. Il n’y a presque plus de denturologistes affiliés à la RAMQ en Gaspésie à cause de ces tarifs ridicules. Les denturologistes des régions éloignées des grands centres comme la Gaspésie en ont déjà plein les bras avec une clientèle vieillissante et aucune relève. Alors pourquoi continueraient-ils d’accepter ces cas alors qu’ils se font à perte? Et ce ne sont pas les dentistes qui vont donner ces services non plus. Nous, les denturologistes, ne sommes pas assis à la table des négociations des tarifs de la RAMQ, car nous ne sommes que des « dispensateurs de services » selon le gouvernement. Par contre, quand le ministère de la Santé et des Services sociaux a besoin de nous pour injecter des vaccins, nous devenons comme par magie des professionnels de la santé.

Tous ces irritants font partie de l’éternel discours que je tiens régulièrement avec les gens de la RAMQ. Le plus récent date de la mi-février, alors que j’insistais pour une énième fois pour que la situation change concernant les tarifs dérisoires accordés aux denturologistes. Si un bénéficiaire de la RAMQ se présente chez vous après quelques années de la mise en bouche initiale et qu’il n’a pas encore épuisé ses trois visites de contrôle, vous devez faire ces ajustements bénévolement, car ces séances n’ont pas de date de péremption. De plus, il n’existe aucun code d’acte pour les ajustements. Il s’avère donc impossible de charger des ajustements aux patients de la RAMQ même au-delà des trois visites de contrôle.

Sachez que l’Association des denturologistes du Québec ne ménage aucun effort pour faire comprendre aux représentants de la RAMQ que leurs tarifs n’ont pas d’allure. Il s’agit pour moi d’un dossier prioritaire que je revendique depuis mon élection comme président en 2010. Je n’entends pas lâcher le morceau, soyez-en assuré.

Quelques jours après ma très décevante rencontre avec la RAMQ, j’ai eu la chance de visiter le Centre Sheraton de Montréal en compagnie des membres du comité organisateur du Congrès de la denturologie, qui s’y tiendra du 21 au 24 septembre 2022. Quel plaisir nous avons eu! Je me réjouis du sincère esprit de collaboration qui règne entre l’Ordre et l’Association, et cela se traduira certainement par un Congrès grandiose! Nous travaillons d’ailleurs à vous concocter une programmation alléchante, qui sera dévoilée dans la prochaine édition de ce magazine.

En attendant, vous n’êtes pas en reste avec cette mouture du Denturo qui contient d’intéressants articles sur des sujets aussi variés que la pratique en CHSLD, la gestion des attentes des patients, la qualité des prothèses numériques, les droits d’accès au dossier du patient, etc. Je vous souhaite un bon printemps, et une bonne lecture!

— Benoit Talbot, d.d., Président

 

 

Le Denturo printemps 2022Cet éditorial parait dans Le Denturo, édition du printemps 2022, distribué exclusivement aux membres de l’Association des denturologistes du Québec. 

Le Denturo : aperçu du numéro du printemps 2022


Lancé en 2019, le Programme québécois de soins buccodentaires et de soins d’hygiène quotidiens de la bouche en CHSLD (PQSBSHB) se déploie dans la province. Chaque année, le gouvernement du Québec verse jusqu’à 10 millions de dollars pour améliorer et maintenir la santé buccodentaire des résidents en CHSLD.

Les denturologistes sont-ils au rendez-vous? À quoi doivent-ils s’attendre lorsqu’ils choisissent de travailler avec cette clientèle? À l’aube de la quatrième année d’existence du programme, Le Denturo fait le point dans un dossier complet sur la pratique en CHSLD.

 

À lire aussi dans cette édition printanière

La denturologie autour du monde

Dans cette nouvelle chronique présentée par la Fédération internationale des denturologistes, vous en apprendrez plus sur les conditions de pratique de vos consoeurs et confrères à l’international.

Qui a accès au dossier du patient?

Voilà une question qui revient souvent. Notre collaboratrice Me Marie-Pierre Doucette a fouillé les différents règlements professionnels afin de vous donner une réponse éclairée.

Malaise sur la chaise : le choc vagal

Si un patient perdait connaissance pendant que vous interveniez en bouche, sauriez-vous comment réagir? Notre collaboratrice, une denturologiste et infirmière de formation, démystifie le choc vagal et y va de quelques conseils pour garder son sang-froid.

15 ooo sourires sous zéro – partie 1

Depuis trois décennies, le denturologiste montréalais Gad Lasry fabrique des prothèses dentaires pour les communautés autochtones du Nord-du-Québec et du Labrador. Avec sa plume aiguisée, il fait le récit de ses voyages professionnels au-delà du 52e parallèle.

Encore plus!

Dans cette édition, vous retrouverez également toutes les rubriques habituelles : des nouvelles des organisations en denturologie, des informations pour les membres, des nouvelles de l’industrie de la denturologie, des réponses à vos questions, des articles d’aide à la pratique, des portraits de membres de l’ADQ, les trouvailles de Daniel, les petites annonces et bien plus!

Le Denturo printemps 2022Le Denturo est maintenant exclusif aux membres de l’ADQ

Cette édition sera publiée à la mi-mars 2022 et distribuée EXCLUSIVEMENT aux MEMBRES de l’Association. Si vous n’êtes pas membre et que vous souhaitez recevoir le magazine, vous devez payer votre cotisation pour l’année 2022. Pour ce faire, communiquez avec Carole Tremblay, responsable du Service aux membres : 1 800 563-6273, poste 1, ou carole.tremblay@adq-qc.com.

La version numérique est disponible aux membres via l’Espace Membre. Bonne lecture!

Consulter l’édition numérique

 

La bible de la denturologie bonifiée


Chaque automne, c’est le même rituel. Notre équipe met les bouchées doubles les semaines précédant les vacances de Noël pour mettre à jour le Guide de services de l’Association des denturologistes du Québec (ADQ). Ce document, je le considère un peu comme la bible de la denturologie. Il renferme des informations que bon nombre de denturologistes consultent religieusement : la tarification suggérée et majorée au coût de la vie et les codes à utiliser pour les réclamations aux assureurs, entre autres. Or, cet outil indispensable à tout denturologiste est distribué exclusivement aux membres de l’ADQ. Un sacré beau cadeau qu’on offre à celles et ceux qui joignent notre regroupement, n’est-ce pas?

Guide de services 2022 ADQBonne nouvelle : cette année, le Guide de services est bonifié d’une série de nouveaux codes désignant les différentes étapes pour la fabrication de prothèses dentaires, incluant les prothèses numériques! Cette liste de codes a été élaborée par un comité spécialement formé pour l’occasion. Ce comité interprovincial dont je fais partie est chapeauté par l’Association des denturologistes du Canada, qui harmonise la codification à l’échelle du pays.

L’année qui vient en sera donc une de rodage pour l’utilisation de ces codes qui serviront surtout à remplir adéquatement votre dossier patient. La finalité sera quand même toujours la fabrication d’une prothèse dentaire, peu importe la méthode choisie, traditionnelle ou numérique. Personnellement, je ne fais pas de numérique, mais je constate que plusieurs d’entre vous s’y intéressent. Mon petit doigt me dit que vous serez de plus en plus nombreux à faire le saut au fil des mois et des années à venir. Voilà pourquoi nous avons ajouté ces codes et ces descriptifs afin de vous accompagner dans votre transition vers le numérique.

Nous avons aussi intégré de nouveaux codes afin d’arrimer le guide avec la nouvelle loi sur la denturologie, notamment pour la conception d’une couronne unitaire transvissée sur implant. Si vous avez des commentaires, des questions ou des suggestions concernant la bible de la denturologie, n’hésitez pas à m’écrire directement à benoit.talbot@videotron.ca et je tâcherai de vous éclairer au meilleur de mes connaissances!

Des fleurs pour nos collaborateurs

Avant de vous laisser à votre lecture de ce merveilleux magazine, j’aimerais remercier toutes les personnes qui collaborent à sa création. Le Denturo ne serait pas la revue professionnelle, utile, humaine et pertinente qu’elle est sans la participation volontaire de nombreux collaborateurs et collaboratrices. Gardez en tête que chaque personne qui signe un texte dans cette revue le fait de façon bénévole dans le but de vous informer et de partager ses connaissances et ses expériences avec vous. Plusieurs d’entre elles sont des denturologistes qui prennent de leur précieux temps pour écrire malgré leur agenda bien rempli. Alors, si un article vous a plu, je vous invite à prendre un moment pour féliciter l’autrice ou l’auteur du texte en question. Car sans eux, nous n’aurions pas grand-chose d’intéressant à nous mettre sous la dent! Bonne lecture!

 

— Benoit Talbot, Président de l’Association des denturologistes du Québec

 

 

Le Denturo hiver 2021-2022Cet éditorial paraît dans Le Denturo, édition de l'hiver 2021-2022, distribué exclusivement aux membres de l’Association des denturologistes du Québec.

Le Denturo : aperçu du numéro de l’hiver 2021-2022


Le Denturo hiver 2021-2022Dans ce Denturo hivernal, plusieurs denturologistes et autres professionnels prennent la plume pour partager leurs connaissances avec les membres de l’Association des denturologistes du Québec (ADQ). Le numéro est garni de textes qui vous aideront à peaufiner votre pratique, que vous fabriquiez des prothèses de manière traditionnelle ou en utilisant les technologies numériques. Voici un aperçu des grands titres de cette édition.

 

Le numérique fait son entrée dans le Guide de services 2022

Grande nouveauté cette année dans le Guide de services, les codes pour les prothèses numériques ont été intégrés à cette édition mise à jour. Apprenez-en plus sur leur utilisation dans cet article.

Assurances auto et habitation : RBC Assurances offre un service royal aux denturologistes

RBC Assurances offre maintenant aux membres de l’ADQ des produits en assurance collective automobile et habitation à des tarifs préférentiels. Apprenez-en plus sur ce nouveau partenaire de l’Association et ses offres royales.

Les trouvailles de Daniel

Lors de sa visite aux Journées dentaires internationales du Québec 2021, Daniel Léveillé, d.d., a découvert un rince-bouche de qualité fait au Québec. Quel est ce produit? On ne vous en dit pas plus, il faudra lire sa chronique pour le savoir.

Numériseur intraoral : mon outil préféré pour fabriquer des prothèses partielles amovibles

L’une des actions les plus concrètes et accessibles à réaliser avec un numériseur intraoral est la fabrication de pièces squelettiques pour prothèses partielles amovibles. En effet, une seule séance de numérisation suffit pour obtenir une pièce d’une qualité inégalable. Sébastien Martel, d.d., vous démontre comment tirer profit de cet outil numérique.

Hommage à mon père pionnier

David Brochu, d.d., revient sur la carrière de son père, Armand Brochu, décédé en juillet dernier. Ce denturologiste a marqué la profession par son implication, sa passion et sa fougue professionnelle.

Encore plus!

Dans cette édition de l’hiver, vous retrouverez également toutes les rubriques habituelles : des nouvelles des organisations en denturologie, des informations pour les membres, des nouvelles de l’industrie de la denturologie, des réponses à vos questions, des articles d’aide à la pratique, des portraits de membres de l’ADQ, les petites annonces et bien plus!

Le Denturo est maintenant exclusif aux membres de l’ADQ

Cette édition sera publiée à la fin décembre 2021 et distribuée EXCLUSIVEMENT aux MEMBRES de l’Association. Si vous n’êtes pas membre et que vous souhaitez recevoir le magazine, vous devez payer votre adhésion pour 2022. Pour ce faire, communiquez avec Carole Tremblay, responsable du Service aux membres : 1 800 563-6273, poste 1, ou carole.tremblay@adq-qc.com.

La version numérique est disponible aux membres via l’Espace Membre. Bonne lecture!

Consulter l'édition numérique

Édito du président : En quête de réponses


Association des denturologistes du Québec

L’an dernier, à cette époque, l’Office des professions du Québec adoptait la nouvelle Loi 15, qui modifie notre champ de pratique et nos habitudes professionnelles. Depuis un an, nous vivons dans un tourbillon de changements – en plus de subir les contrecoups de la pandémie qui n’en finit plus de mettre des bâtons dans les roues de nos cliniques, mais ça, c’est une autre histoire.

En dépit de ces interférences, la denturologie continue de progresser et, surtout, de s’adapter. Dans les dernières semaines, mes consoeurs, confrères et collègues de l’Association des denturologistes du Canada et moi avons mis les bouchées doubles afin d’élaborer de nouveaux codes d’actes qui décriront ces changements dans notre pratique. Ces derniers se retrouveront dans le prochain Guide de services de l’ADQ.

Malgré tout, je ne vous cacherai pas que l’application de cette nouvelle législation me laisse parfois perplexe. Pourtant, je me considère comme un denturologiste plutôt informé vu mon statut de président de l’Association… Je n’imagine pas les membres qui doivent se démêler avec tout ça dans le brouhaha du quotidien!

Comme vous le savez, l’assemblée générale annuelle de l’Ordre des denturologistes du Québec (ODQ) se tiendra le 29 octobre prochain à l’hôtel Mortagne de Boucherville (oui, oui, en personne). J’ai déjà confirmé ma présence; j’en profiterai pour poser quelques questions afin de clarifier certains aspects de notre nouvelle loi. En voici quelques exemples :

  1.  Si un patient se présente à mon bureau pour faire refaire la prothèse partielle que je lui ai conçue il y a 8 ans, il peut renoncer à une visite chez le dentiste en cochant la case suivante dans son dossier : « Je n’ai pas subi d’examen par un dentiste en vue de recevoir un service relatif à une prothèse partielle amovible, mais j’ai été informé(e) de l’importance d’un tel examen ». Dans le cas d’une prothèse sur implants, le patient est dans l’obligation de voir un dentiste. Est-ce à dire que l’on considère qu’un implant est plus précieux qu’une dent naturelle?

  2. Si je demande qu’un patient soit vu par un dentiste pour obtenir une ordonnance, est-ce que celui-ci est dans l’obligation de me retourner ce patient après sa consultation? Si oui, quels sont les recours du denturologiste dans le cas où le dentiste ne retournerait pas le patient chez lui?

  3. Suivre l’AEC en implantologie confère-t-il au denturologiste « une miraculeuse vision radiologique » pour s’assurer qu’un pilier est bien assis sur la tête de l’implant sous-gingival?

Si, comme moi, vous avez besoin d’éclaircissements, il serait important de participer en grand nombre à cette rencontre en personne avec votre liste de questions. Votre implication pourra aider l’Ordre à mieux cerner vos besoins.

En attendant cette rencontre, vous avez de quoi vous occuper avec la lecture du Denturo, dont la grille graphique a été remise au goût du jour, après plus d’une décennie à arborer le même look. Ce changement, seuls nos membres pourront le découvrir, puisque Le Denturo est maintenant envoyé seulement aux denturologistes ayant joint notre association. J’espère que vous apprécierez ces nouveautés autant que moi. Bonne lecture!

— Benoit Talbot, Président de l’Association des denturologistes du Québec

Cet éditorial parait dans Le Denturo, édition de l'automne 2021., distribué exclusivement aux membres de l’Association des denturologistes du Québec.

Le Denturo : aperçu du numéro de l’automne 2021


Le Denturo automne 2021

La page couverture ne laisse rien deviner, mais vous remarquerez en tournant les pages que Le Denturo a un petit je-ne-sais-quoi de plus depuis sa dernière parution. Vous retrouverez le même contenu de qualité, mais celui-ci est présenté dans une mise en page actualisée. Autrement dit, même contenu, contenant revu! Sans trop vous en dévoiler, nous vous donnons un aperçu de la lecture qui vous attend dans cette édition.

 

Visite du nouveau laboratoire de Lafond Desjardins

Dessiné par une firme d’architecture primée, le nouveau laboratoire dentaire de Lafond Desjardins a des allures très contemporaines et s’inspire du travail réalisé par les techniciens dentaires. Suivez le président Charles Desjardins pour une visite guidée.

Flexiti, solution de financement pour vos patients

Flexiti est une entreprise canadienne qui offre une solution de financement clé en main et avantageuse pour vous et vos patients. Apprenez-en plus sur ce nouveau partenaire de l’Association et les offres avantageuses à ses membres.

Révolution numérique de Montréal à Kuujjuaq

Gad Lasry, d.d., possède sa propre clinique à Montréal et voyage chaque mois dans le Nord-du-Québec pour desservir les communautés inuites en soins de denturologie. Il utilise des ordinateurs, des imprimantes 3D et des fraiseuses pour fabriquer des prothèses dentaires. Dans un récit très intime, il raconte son parcours émotionnel, financier et technologique vers la denturologie numérique.

Réseaux sociaux et diffamation

Les réseaux sociaux sont devenus des outils incontournables pour les entreprises qui désirent faire connaître leurs services. Or, les réseaux sociaux peuvent constituer un terrain glissant où la liberté d’expression flirte souvent avec la diffamation. Quelles sont vos obligations déontologiques? Les avocats Marie-Pierre Doucette et Martin Courville font le point.

Encore plus!

Dans cette édition automne, vous retrouverez également toutes les rubriques habituelles : des nouvelles des organisations en denturologie et des membres, des informations pour les membres, des nouvelles politiques, des réponses à vos questions, les trouvailles de Daniel, les petites annonces, et bien plus!

 

Le Denturo est maintenant exclusif aux membres de l’ADQ

Cette édition sera publiée à la mi-octobre et distribuée EXCLUSIVEMENT aux MEMBRES de l’Association. Si vous n’êtes pas membre et que vous souhaitez continuer de recevoir le magazine, vous devez payer votre cotisation pour l’année en cours au prorata des mois qui restent et confirmer votre adhésion pour 2022. Pour ce faire, communiquez avec Carole Tremblay, responsable du Service aux membres : 1 800 563-6273, poste 1 ou carole.tremblay@adq-qc.com.

 

Le magazine est en route vers les boîtes aux lettres des abonnés. La version numérique est déjà disponible aux membres via l’Espace Membre. Bonne lecture!

 

Consulter l'édition numérique

 

 

 

 

 

 

Au sommaire de l’édition du printemps 2021


Le Denturo Printemps 2021

Les régions sont-elles un terreau fertile pour les denturos? C’est la question que nous explorons dans cette édition printanière de votre magazine Le Denturo. Dans un dossier spécial, nous mettons le cap hors des centres urbains pour donner une voix aux denturologistes qui ont choisi de fabriquer des prothèses loin de nos grandes villes québécoises et de leurs banlieues. Leurs témoignages ainsi que ceux d’experts en affaires et entreprise donnent un éclairage sur les défis et les opportunités de pratiquer en région.

À lire aussi dans cette édition :

LES ÉCUEILS DE LA LOI 15

Dans son éditorial, notre président, Benoit Talbot, d.d., fait le point sur l’affaire « auxiliaires », un dossier chaud découlant de la nouvelle législation qui modifie le champ de pratique des professionnels du domaine buccodentaire.

PROTHÈSE NUMÉRIQUE SOUS LA LOUPE

En collaboration avec Sébastien Martel, d.d., Le Denturo amorce une série d’articles sur la prothèse numérique. En guise d’introduction, notre collaborateur répond à deux questions : qu’est-ce qu’une prothèse numérique et comment la fabrique-t-on?

ACHAT D’UNE PRATIQUE

En quête de faire avancer votre carrière en denturologie, vous avez flairé la bonne affaire. Une pratique à vendre pour départ à la retraite. La rentabilité est au rendez-vous. La clinique est bien située et tout équipée. Mais la clientèle vaut-elle son pesant d’or? Dans cette chronique, Me Patrice Vachon, en transfert et reprise d’entreprise, démontre comment une vérification diligente rigoureuse vous aidera à avoir l’heure juste.

MEMBRES EN VEDETTE

À l’instar de quelques denturologistes québécois, Mireille Séguin, d.d., a répondu à l’appel lancé par le gouvernement du Québec en décembre dernier, invitant les professionnels de la santé à participer à la campagne de vaccination contre la COVID-19. Elle témoigne de son expérience.

ENCORE PLUS!

Dans cette édition riche en contenu, vous retrouverez également toutes les rubriques habituelles : des nouvelles des organisations en denturologie, des informations pour les membres, des nouvelles politiques, des réponses à vos questions, les trouvailles de Daniel, les petites annonces, et bien plus!


Couverture Le Denturo Printemps 2021Cette édition sera publiée à la mi-mars 2021. Le magazine en route vers les boîtes aux lettres de toutes et tous les denturologistes du Québec. La version numérique est déjà disponible, mais seuls les membres y ont accès via leur Espace Membre. Bonne lecture!

X